INTRODUCTION

SI L'ON NE REPOND PAS A TON APPEL, MARCHE SEUL. MARCHE SEUL... (GANDHI)

**************************************************************************************************************************************************************************************

Commenti in italiano sono graditi
Comments in English are welcome

**************************************************************************************************************************************************************************************

CE BLOG N'AUTORISE PAS LES COMMENTAIRES ANONYMES

**************************************************************************************************************************************************************************************

Membres

2010/08/14

BEATLES

Aujourd'hui, j'ai regardé sur France 2 une rediffusion sur la vie de John Lennon (Un jour un destin). Comme tout un chacun, je savais jusqu'ici que c'était l'un des Beatles, qu'il avait flashé sur Yoko Ono et qu'il avait fini par être assassiné par un fan déséquilibré.
En fait, j'ignorais totalement que tout a commencé à se gâter quand il a dit "nous sommes plus populaires que Jésus". Bien sûr, levée de boucliers et pas seulement du côté du Vatican. Bref, la tournée américaine des Beatles va être boycottée, ils ne remonteront plus sur scène, excepté pour ce fameux baroud d'honneur qui les retrouvent perchés sur le toit d'un édifice londonien, bloquant la circulation ! Après quoi, dislocation du groupe.
Puis, John a rencontré Yoko Ono et ils sont allés vivre ensemble à New York. C'était l'époque de la guerre au Vietnam, des mouvements d'opposition avaient commencé à éclater, il s'est joint à eux. Bien sûr, avec sa notoriété, les actions ne rencontraient que plus de succès. Tant et si bien que l'administration Nixon d'alors a cru bon de le faire surveiller : téléphone sur écoute, constamment suivi, il a fini par craquer. Il s'est mis à boire, à se droguer, toute cette atmosphère eut des répercussions sur son couple. En fin de compte, il alla vivre un an à Los Angeles.
A son retour à NY, il est revenu auprès de Yoko Ono, l'a épousée et ils ont eu un fils. Il avait fini par obtenir sa "green card", sa vie de famille le comblait et sa carrière redémarrait.
Il a fallu qu'un soir de décembre 1980, un jeune déséquilibré en mal de publicité lui tire dessus et l'abatte dans la rue alors qu'il rentrait paisiblement chez lui !
C'est ainsi qu'il est devenu une légende et maintenant je comprends mieux pourquoi. C'était vraiment quelqu'un de bien, un véritable humaniste, un idéaliste que je découvre sur le tard ! Les Beatles, j'aimais bien à l'époque mais, lui, il restera. Je vais essayer de le redécouvrir à travers notamment "Imagine" - "God" - "Strawberry Fields Forever"... [je ne sais pourquoi, l'on dit toujours "fields" alors que le vrai nom de l'orphelinat près duquel il jouait enfant s'appelait en réalité Strawberry Field (sans s)].

Et maintenant, on l'écoute ?
...



4 commentaires:

  1. Me voilà sur mon portable et je suis pratiquement sûre de pouvoir enregistrer un commentaire. C'est drôle, mais j'ai l'impression d'avoir fait une indigestion de Lennon. Dieu sait que j'étais gaga des Beatles. Mais je n'ai jamais été attirée par Yoko Ono et sa clique. Ce n'est pas elle qui aurait tout gâché? (le groupe)

    RépondreSupprimer
  2. Il faut vraiment que tu m'expliques comment tu enregistres les vidéos. J'ai essayé sur mes deux ordinateurs et je n'y suis pas parvenue :-)))

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai pas regardé l'emission, et ne connaisant pas trop le personnage à fond, je ne puis dire s'il était qqun de bien ou pas. Il avait du talent et j'aime beaucoup la chanson que tu nous invites à écouter.
    Il restera un mythe.

    RépondreSupprimer
  4. Bon alors ça vient ce prochain post ? :-))

    RépondreSupprimer