INTRODUCTION

SI L'ON NE REPOND PAS A TON APPEL, MARCHE SEUL. MARCHE SEUL... (GANDHI)

**************************************************************************************************************************************************************************************

Commenti in italiano sono graditi
Comments in English are welcome

**************************************************************************************************************************************************************************************

CE BLOG N'AUTORISE PAS LES COMMENTAIRES ANONYMES

**************************************************************************************************************************************************************************************

Membres

2013/03/03

ETRE OU NE PAS ETRE......VEGETARIEN ?



                             photo Internet

AU MOINS, MANGEZ FRAIS ET DE SAISON ET ABANDONNEZ TOUT PRODUIT INDUSTRIEL SOUS PRETEXTE QUE VOUS N'AVEZ PAS LE TEMPS.




          Le sujet est tabou, même si de moins en moins : manger de la viande n'est plus obligatoire. Il y a très longtemps que je souhaite aborder le sujet mais il me semblait que tout avait déjà été dit et très bien dit. 
          Aujourd'hui, avec les scandales qui ne cessent de défrayer la chronique de l'Agro-Alimentaire dans toute l'Europe, l'occasion m'a semblé trop belle pour ne pas apporter ma petite pierre à l'édifice. 

1) Tout d'abord, je vous invite à lire dans l'encadré ci-dessous, les propos du colonel de gendarmerie Thierry Bourret reportés dans le dernier numéro de Que Choisir n° 512, page 5 :


Il y a un an, le colonel Thierry Bourret, alors à la tête de l’OCLAESP (Office Central de Lutte contre les atteintes à l’Environnement et à la Santé Publique), faisait part au magazine Que Choisir de ses craintes (QC n°500). « Avec la crise, j’ai peur que les fraudes alimentaires ne progressent, et spécialement dans le milieu de la viande, secteur où les gains peuvent être importants », indiquait l’officier de gendarmerie. Des fraudes qu’il classait en trois catégories : « Il y a les infractions d’opportunisme, le chef d’entreprise qui se rend compte que ses frigos sont tombés en panne mais commercialise leur contenu, pas vu pas prix. Ensuite, il y a ceux qui se mettent hors la loi pour accroître leurs profits. S’ils sont pris, ils disent que le manquement était accidentel alors qu’il est récurrent. Enfin, vous avez le crime organisé qui a compris qu’il pouvait gagner beaucoup sans craindre de lourde peine. » Pour illustrer son propos, Thierry Bourret citait l’action des carabiniers italiens. Ils venaient, au moment de l’entretien, de démanteler un réseau qui écoulait de grosses quantités de faux jambons de Parme.



2) Bien, édifiant n'est-ce pas ? Il ne faut pas s'étonner. Maintenant, je vous propose une vidéo où vous allez découvrir Philip WOLLEN, de nationalité australienne; il a, entre autres fonctions, été vice-président de la Citizen Bank (pas de quoi cependant me réconcilier avec les banquiers!).

Please, prenez un peu de votre précieux temps pour la regarder, j'ose penser que cela ne vous laissera pas indifférent!!! Il traite des droits des animaux, de l'éradication de la viande dans nos assiettes et de l'impact de la viande (famines, environnement, santé...). Version sous-titrée en français.

Je signale également "the english version" que j'ai trouvée sur le blog de Vincent GALIANO.

3) Bien sûr, chacun est libre. Cependant que nul ne songe à dire, comme on l'entend si souvent, que les plantes crient et souffrent, à ce sujet voir le commentaire de Vincent Galiano lui-même : 


"La conscience naît d’un système nerveux centralisé, ce que les plantes ne possèdent pas.  Aujourd’hui l'on sait, du moins ceux qui y travaillent et que ça intéresse, que 99% des différences annoncées entre « l’homme et les animaux » (une idiotie, déjà, car l’homme est un animal) sont fausses. Par ailleurs, à partir du moment où l'on considère le racisme comme un mal, et que les forts n’ont aucun droit sur les faibles, il est normal et naturel de considérer le spécisme comme un mal encore plus grand. D’ailleurs, si vous connaissez un peu la loi, vous savez que l'’on triche juridiquement pour pouvoir faire autant de mal aux autres espèces animales et je vous invite à regarder le film  EARTHLINGS (le « Nuit et Brouillard » du 21ème siècle). Je pensais comme vous à une époque, j’ai pris le temps de réfléchir et d’arrêter de croire aux mensonges imposés par le traditionalisme, la religion etc, et je suis arrivé aux mêmes conclusions que Léonard de Vinci, Einstein ou encore Bill Clinton. Le spécisme est un mal à combattre, et ceux qui ne font rien suivent le même raisonnement que ceux qui battaient les noirs,ceux qui mettaient les juifs dans des camps, ou ceux qui battent les femmes".

En 2005, EARTHLINGS a été présenté en première vision au festival du film d'Artivist, (Prix du meilleur film  documentaire), suivi du festival international du film de Boston, (où il a remporté la plus haute récompense) et, plus récemment, au festival du film de San Diego, (meilleur film documentaire ainsi que la récompense humanitaire à Joaquin Phoenix pour son travail sur le film). Un film qui dérange... Déconseillé aux moins de 16 ans - âmes sensibles s'abstenir 




                               photo Internet







23 commentaires:

  1. Tout est une question de choix personnel... le tout est de respecter la vie animale comme vegetale et en premier de respecter nos concitoyens... :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si j'ai écrit ces lignes, chère Thérèse, c'est précisément parce que les hommes n'ont le respect ni de la vie animale ni de la vie végétale non plus que de leurs propres frères!!!!
      Merci de ton passage, je viendrai aussi chez toi mais je n'ai plus le temps de rien...

      Supprimer
  2. Vegetarian? That's me....lovely strong colours there Giulia..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. I'm very happy to know you're vegetarian, dear Gringo. Thank you for the visit and have a fine weekend!

      Supprimer
  3. Je pense comme toi, Giulia, et je pense aussi que l'humain a toujours été cruel mais que comme il se multiplie davantage qu'avant et que les media nous permettent de voir davantage ce dont il est "capable", nous sommes plus conscients de ses noirceurs. Tu serais sur Facebook, tu verrais des photos de chiennes qu'on accouple de force et qui ne font que se reproduire toute leur brève vie, sans aucun soin et sans recevoir le moindre geste affectueux de qui que ce soit. Quand on voit que des vieux rois fous comme celui d'Espagne sont capables de tuer des animaux protégés et de poser fièrement près d'eux, on se dit qu'on a peu de chances d'être entendu. Sur l'Esplanade il y a une plaque à l'effigie d'Auguste Comte (dans la direction du lycée Joffre, donc "bonne influence sur les gamins!!!!!!) et on y lit que l'humain est "über alles" et que tout lui est dû en quelque sorte. Je ne suis pas encore tout à fait végétarienne, ayant eu des problèmes d'anémie toute ma vie (on a parfois évoqué pire) mais j'aimerais beaucoup le devenir. Je mange des oeufs et des sardines essentiellement. On doit parait-il absorber 25 pour cent de protéines de plus quand on vieillit.... non pas pour vivre plus longtemps (non merci je n'y tiens pas) mais pour ne pas vivre malade.

    Pour le moment je me contente d'être la plus raisonnable possible niveau alimentation. Je pense donc comme Thérèse.

    Mais le principal problème de l'humanité, c'est qu'il a trop de membres. A cause des religions et des systèmes de protection sociale dans les pays dits riches (ou qui le furent, quoique....) qui ont fait que l'enfant est devenu un moyen de gagner sa vie, et bientôt il sera une marchandise comme les autres, le jour où on pourra vraiment le "faire" en machine et qu'on aura réduit son prix de revient en réduisant la période de "gestation mécanisée" à 24 semaines (ce qui se fait déjà). Le monde me dégoûte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marie, merci pour ton long commentaire. Chacun a son libre arbitre mais au moins toi tu vas dans le détail. Pour moi, c'est pareil, je mange encore des oeufs (mais ça ce sont les vegan et non pas les simples végétariens qui n'en mangent pas) et des sardines en prenant toutefois bien soin d'enlever toute l'huile industrielle où elles baignent. Il faut bien essayer de se maintenir dans la moins mauvaise santé possible... Quoi qu'il en soit, le monde, notre monde n'est vraiment pas intéressant et je t'invite à lire le livre d'Yves Paccalet : "L'Humanité va disparaître, bon débarras!" Ne te fie pas au titre mais vraiment c'est lucide, humoristique parfois et toujours très intelligent. Encore faut-il être ouvert et accepter de le lire pour s'enrichir. Le monde me dégoûte aussi.

      Supprimer
  4. Il y a longtemps que je l'ai lu le livre de Paccalet (L'Humanité disparaîtra...). Je pense l'avoir mentionné dans mon ancien blog.

    Bonne journée de la Femme. Quand j'entends des Immortelles comme Sallenave vanter les mérites des FEMEN sans mentionner les misères des petites filles orientales forcées d'épouser des vieux mecs à partir de 5 ans, je me dis qu'il y a encore du boulot.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui....je ferai peut-être un post un jour sur toutes les misères faites dans le monde aux femmes, la "moitié du ciel"!

      Supprimer
  5. Etant végétalienne, je suis contente de voir que de plus en plus de gens réfléchissent au sujet... :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de votre visite, Mlle Pigut! Vous n'avez pas de blog, dommage ?!!

      Supprimer
    2. Mais si, Mlle Pigut a un blog, et bien intéressant !

      http://pigut.com/

      Supprimer
    3. Oh, Marie, merci... Tu as raison, c'est très intéressant, c'est à ce jour le blog végé le plus instructif sur le plan des recettes, à mon avis bien sûr... Encore merci

      Supprimer
    4. OOo ravie que ça vous plaise ! N'hésitez pas à vous inspirer ;-)

      Supprimer
  6. Je dirai comme Thérèse tout en sachant bien ce qu'endurent les bêtes.
    Ne manger que des légumes ? Je me pose la question maintenant de savoir si quand je coupe une salade ou que je cueille une tomate dans mon jardin, elles ne souffrent pas non plus.
    C'est bien connu le monde est fou. On va même nourrir les poissons d'élevage avec de la farine de viande.
    Je pourrais, moi, me passer de viande, de poulet et de poisson, mais si je disais à mon Chéri que nous devons devenir végétariens, ce serait, je crois, un motif de divorce.
    Je crois aussi que c'est dans la manière d'être élevé.
    C'est aussi une question de conscience et aussi le choix de chacun.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, ma chère Claude, comme beaucoup de lecteurs, tu lis mes petits articles superficiellement.... regarde au n°3 "La conscience naît d'un système nerveux centralisé, ce que les plantes ne possèdent pas"! Donc ne crains rien pour tes salades... En revanche, si tu es persuadée que les animaux souffrent tout comme nous (car l'homme est un animal, c'est aussi dans mon article!!), mais que tu continues quand même car ton-Chéri-n'apprécierait-pas, désolée l'argument n'est pas recevable. Après tout, il y a des couples qui font 2 sortes de cuisine. Ce n'est pas parce qu'on a toujours fait quelque chose que l'on ne peut pas changer, c'est aussi ça avancer dans sa vie. Tout un tas de mauvaises choses ont été abolies, pourquoi pas celle-là puisque l'on sait qu'un jour il n'y aura plus assez d'eau pour élever les troupeaux, autant commencer tout de suite... Tu parles de ta manière d'avoir été élevée, je pense que cela a aussi été la mienne mais dans nos éducations il y a eu de bonnes choses que j'ai conservées et d'autres que j'ai considérées mauvaises, et j'ai changé ma manière de faire, j'ai évolué!!! Ce n'est pas comme dire je préfère tel ou tel vêtement, il s'agit d'êtres vivants comme toi et moi. Par ailleurs, il y a quand même 600 millions de végétariens dans le monde et de grandes personnalités qui ont fait ce choix! En résumé, je peux comprendre que tu n'es pas prête mais alors il faut des arguments en béton... Sans rancune, bisous.

      Supprimer
  7. Qui a dit que les plantes ne réagissaient pas? Je ne suis pas du tout d'accordn mais alors pas du tout. Il y a bien longtemps, quand j'habitais encore en Belgique, j'ai lu des articles dans Science et Vie ou magazine équivalent dans lesquels on parlait - et on commentait preuve à l'appui - des expériences réalisées sur des plantes qui réagissent quand on les coupe mais aussi quand on revient au jardin pour en couper de nouvelles. Comment expliquer alors le phénomène des plantes carnivores ? L'histoire du système nerveux centralisé ne tient pas debout à mon avis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, Marie, j'ai lu moi aussi des choses qui vont dans ce sens, certaines plantes auraient des sortes de récepteurs qui... le sujet mériterait un post à lui tout seul. A-t-on suffisamment de recul ??... En tout cas, on peut sans soute se poser des questions...

      Supprimer
  8. Bonjour Giulia
    Je savais bien que mon com allait te titiller.
    Tes arguments à toi sont en béton, eux, mais....
    Bises

    RépondreSupprimer
  9. Oh les beaux legumes francais !
    Ici au Japon, les fruits et les legumes sont tres tres chers, helas............

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel dommage! Alors, tu dois te régaler lors de tes voyages... Vois-tu, je t'en enverrais bien volontiers (et de saison), mais crois-tu qu'ils supporteraient le voyage?...

      Supprimer
  10. Giulia, je pense que tes légumes ne passeraient pas la frontière. Je me suis fait gronder en 2010 ou 2011 parce que j'avais gardé une pomme dans mon bagage de cabine. :-))

    Ceci dit, je suis contente de voir que tu es revenue en ligne. Je commençais à m'inquiéter.

    :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Marie. Oui, les Etats-Unis... tu ne peux même pas passer un camembert là-bas... Dommage pour Flo de Sendai tout de même!

      Supprimer
  11. Ciao Giulia, mi fa sempre impressione come gli interessi economici siano sempre considerati più importanti della salute, mi auguro che la gente impari a vedere e a scegliere!
    Buona Pasqua a te e ai tuoi cari!
    Un abbraccio!

    RépondreSupprimer